une semaine de silence et de travail

Publié le par Fabrice Levy-Hadida

Tout à l'heure nous allons partir à Marles-les-Mines et pendant une semaine, nous serons déconnectés de la ville et des réseaux ; pendant cette semaine d'immersion nous allons mettre en application, les dernières décisisons pour la création de La chambre (de Zette). Je ne pourrais donc pas, pendant une semaine, sauf changement de programme, alimenter cette chronique.

La-vieille-Z.jpgHier, au cours de notre réunion, nous avons fait le point sur l'avancée de la création scénographique et la capacité que nous aurons de l'intégrer dès la sortie de la forme de jardin dans le cadre de la tournée d'été du Théâtre de marionnettes itinérant.

La tournée d'été c'est 24 représentations de Les Aventures de Germain Lenain du 1er au 30  juillet. La tournée d'été, c'est 15 représentations de La chambre (de Zette) forme de jardin du 31 juillet au 19 août.

Cette forme de jardin imaginée dès le démarrage du projet, je pensais (je voulais) qu'elle pourrait intégrer le travail de François Lestrade, notre scénographe-décorateur mais, au fil du temps, nous nous rendons compte, que les conditions dans lesquelles nous donnerons les représentations ne nous permettront pas d'assumer sa scénographie et les transformations du castelet qu'elle nécessite. Au delà des délais impartis, de l'urgence de cette création, l'extérieur est synonyme de terrains difficiles, de montages extrêmement rapides, de conditions météo aléatoires, d'équipe réduite, de non maîtrise de la luminosité, de plein jour alors, hier, au cours d'une longue réunion de mise à plat, nous avons décidé de laisser François se concentrer sur la forme de salle qui sortira en novembre pendant que nous, nous travaillons à l'adaptation légère pour jardin intégrant toutes ces contraintes.

Je dois vous avouer que je me sens plus serein aujourd'hui qu'hier même si cette décision va m'obliger à réécrire le texte, à construire des marionnettes à gaine à bouche... Je vais donc commencer de m'y consacrer cette semaine...

Au cours de cette première résidence et jusqu'au 23 juin, nous allons donc concentrer nos efforts sur cette forme de jardin, plus légère et plus adaptée au final aux contraintes de la tournée d'été. En parallèle, nous laisserons François avancer sur les décors et la scénographie de la forme salle. Si tout va bien, il pourra nous livrer les éléments avant la fin de cette première résidence pour que nous les expérimentions et qu'il puisse les retravailler avant notre deuxième résidence qui est prévue du 15 septembre au 15 novembre.

 

Commenter cet article