retour sur avant première, regard de Zette et autre marionnette

Publié le par Dorothée Saint-Maxent

pouponzette-copie-1.jpgEt voilà, la série d'avants-première est passée.... Plutôt bien ! Le public de Marles semble avoir apprécié notre travail. C'est amusant comme les représentations tous publics peuvent être différentes des scolaires, en termes de réactions... Les deux premières étaient remplies par des écoles de Marles, Bruay et Auchel. Face aux 90 enfants et quelques adultes présents sur chaque séance, Zette a tenu la route et mon angoisse s'est estompée (un peu)... C'est donc pleine de cette confiance que j'ai abordé la séance du mercredi et là patatras... La voix de Zette ne voulait pas se poser, une mamie du foyer pour personnes âgées se donnait en spectacle dans la salle et moi dans le castelet j'ai découvert cette difficulté de gérer le dehors en étant dedans et plutôt que de donner à Zette le pouvoir d'intervenir sur mamie, j'ai choisi de "tracer" ! J'ai eu peur, en ouvrant sur l'interaction, en jouant avec le public, que cela ouvre encore plus de portes à mamie ! Résultat : ce ne fût pas la meilleure de la semaine !! Mais telle était le but de ces avants-première : confronter le spectacle au public, nous confronter à la représentation et à ses aléas et ainsi nourris, reprendre le travail... Jeudi ce fût à nouveau une scolaire... Nous avons eu un petit souci de décors qui peine à s'installer, quelques cafouillages de textes et une fin déstabilisante... Pour la première fois nous n'avons eu aucun applaudissement et bien je vous assure que ça fait bizarre ! Sur le coup on se demande si la représentation a été à ce point catastrophique, si personne absolument n'a apprécié ne serait-ce qu'un petit moment, etc... Mais en discutant avec la salle ensuite nous entendons une large majorité de remarques positives et découvrons que le public a fort apprécié la représentation !! Alors quoi ? Est-ce l'absence d'habitude culturelle ? Je ne sais pas mais en tout cas c'est tout à fait destabilisant... Vendredi nous avons eu relâche comme on dit... L'école de Divion qui avait réservé plus de 60 places pour ses élèves a finalement annulé quelques jours avant, après avoir découvert que, si la représentation était offerte, le bus pour venir à Marles était quant à lui à la charge de l'établissement... No coment ! Et puis samedi arriva... Dans la salle, il y avait, je crois autant d'adultes que d'enfants si ce n'est plus ! Une famille dont les deux garçons suivent l'atelier que nous menons à Wingles, nous a fait l'agréable surprise de sa venue à Marles... Qui dit que ces publics ne sont absolument pas mobiles ?! Une petite fille a fait, selon les dires de sa maman, une histoire pas possible pour que sa maman l'emmène revoir le spectacle qu'elle avait vu jeudi avec l'école !!! Qui dit que la représentation de jeudi n'a pas plu au public ?!! La représentation de samedi, donc, fût pour moi encourageante... J' y ai trouvé, je crois, la bonne piste de dynamique à donner à Zette... Et la composition de la salle, nous a permis aussi de "vérifier" le bon fonctionnement du degré de lecture pour adultes...
Sur l'ensemble de ces avants-premières, c'était amusant de découvrir les rires des enfants (ou des adultes) à des moments qu'on n'attendait pas forcément... Le silence qui accompagne certaine scène... Et puis il y a la lecture du rêve ou du voyage qui varie selon les regards... Et puis il y a...tellement de choses...
J'ai commencé, cette semaine là, angoissée; aujourd'hui, je n'ai qu'une envie, continuer...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article