Zette au départ...

Publié le par Dorothée Saint-Maxent

trainZette.jpgLe 27 juillet , on reprenait la route, direction Wingles, pour la première estivale de La Chambre (de Zette). Je dois vous avouer que j'étais un peu angoissée !  Cette première nous a permis de tester différentes choses  pour la suite de la tournée... Nous avons donc vérifié que la forme de jardin rentre dans le petit castelet et c'est le cas ! Chouette ! Nous avons pu ainsi évaluer un temps de montage à 5 heures environ sur lequel il n'est pas impossible de gagner encore une heure... Le spectacle a duré 45mn et les spectateurs en voulaient plus, c'est plutôt bon signe... On s'est amusé à faire des petites adaptations au spectacle... Les indications que Fabrice m'avaient donné étaient : développe la participation du public (façon Germain) et improvise autour du texte... Je suis donc partie sur ce chemin et on a trouvé de nouvelles choses... Fabrice a une façon de travailler vraiment très différente de ce que j'ai connu en théâtre. Quelques soient les projets et équipes avec lesquelles j'ai travaillées il y avait toujours deux temps : le temps de la répétition où on essaie de réaliser ce que le metteur en scène nous demande et le temps de la représentation  où on réalise le mieux possible devant les autres. Avec Fabrice, il n'y a qu'un temps, c'est celui de la recherche... En laboratoire de création ou face au public, on cherche, on adapte, on modifie, on dynamise... Bref, hier donc, nous avons retrouvé dans le public des enfants "habitués de la Cie" qui ont suivi différents stages et ateliers menés cette année à Wingles; d'autres qui ne nous connaissaient pas encore mais avaient entendu parler de nous par leur camarades ou voisins ! ! Tous ont semble-t-il passé un agréable moment.
"Le spectacle ? C'était trop court mais trop cool !"
pour reprendre les mots de Quentin, 7ans.
Une jeune spectatrice de 12 ans a vécu, grâce à Zette, "un rêve d'évasion" ...
Pour son petit frère de 4 ans, Zette ne rêve pas, "elle se perd pour de vrai et heureusement que la sorcière (?!) l'aide à retrouver son chemin sinon elle serait perdue pour toujours" !
Un autre petit garçon me demande: "si je cherche bien dans le jardin de ma mamie, est-ce que je trouverais des criquets-fourmies comme celui-là, qui parle en takaté ?" !!..

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article