souvenirs en vrac, marionnettes et visages

Publié le par Fabrice Levy-Hadida

PIC-0413.JPGCe soir on charge et demain on monte. Comme tous les mercredis depuis quelques temps. Demain à Maulde , après demain à  Neuville sur Escaut.  Après, après, plus de la moitié du parcours sera derrière nous ; ne nous restera (que) 9 représentations et vacances, quelques jours de vacances... Je laisserai la fatigue m'envahir, je dormirai, je ne me lèverai pas. Ce soir on charge, demain on monte....Les vacances sont encore loin, vaut mieux ne pas laisser l'esprit virer vers ce bientôt là, il se pourrait que je m'endorme sur le clavier.... Mes paupières sont lourdes, les vôtres aussi... Les mots sont difficiles à trouver quand l'esprit ne cesse de se promener entre plaisir et fatigue. Semaine qui s'enchaînent et mots qui s'embrouillent....
Après le lundi, mardi. Mardi qui, depuis début octobre, mardi comme les autres, qui ne ressemble à aucun ; mardi exception, mardi douaisis et humanité, mardi... Les mardis sont dédiés. D'abord Douai ensuite Wingles.  Après mardi vient mercredi, mercredi passant pas Avesnes-le-Sec et Maulde. Et toujours après elles, petites villes, à leur retour se cache le temps du chargement de camion. Puis viendra le temps des montages, représentations et démontages.  Ce sera pour jeudi, vendredi et samedi ça s'arrête. Entre temps, échanges et sourires avec le public. Depuis le démarrage de la tournée, sortie de La  chambre (de Zette), après  quelques calages  et premières difficultés (décor-chambre qui tombe, mise au point de rapport au public...) tout se passe plutôt bien .... Ici et là, au moment de représentations scolaires,  je me pose la question de ce qui amène certains enseignants à des représentations...
PIC-0493.JPGMots donnant à lire quelques frais souvenirs en vrac, des noms, des visages, des êtres humains : Aurélie encore qui chaque mardi nous serre dans ces bras à son arrivée dans la classe du collège à Douai et qui à son départ est lointaine, triste ? Un enfant au sourire éclatant dont je ne connais pas le nom mais dont le visage m'est connu. Croisé cet été, il a assisté avec ses parents à plusieurs représentations de "Les Aventures de Germain Lenain".  Quand jeudi dernier il vient me voir pour me demander si Germain était là, il me sourit, il est plein des souvenirs que ce spectacle lui a laissé, son regard et ses mots me le disent. Ses parents sont là aussi. Nous avions échangé quelques mots cet été et , les retrouver, fait plaisir. Pourtant nous ne connaissons pas plus que ces quelques échanges après le spectacle.  Vendredi à Wasnes au Bac, avant le démontage, nous avons bu un verre avec le maire et une adjointe. Plaisir simple  d'une petite ville.... avant de passer au démontage et chargement rien ne vaut ce moment....  A Wasnes au Bac, avant la représentation de 18 H je me suis promené regardant les murs des belles maisons. Je dois vieillir ; regardant les maisons je m'imagine vivant dans un village, je n'aurais jamais pu avant. Je suis tombé en arrêt devant un château construit par des Brasseurs autour de leur Brasserie. La Brasserie est maintenant fermé, l'ensemble est à vendre.... Je me suis pris à rêver... Si j'avais la somme qu'ils en veulent  j'achèterais une brasserie et ses extensions et j'en ferais .... Mais non, cela semble difficile de faire venir à Wasnes au Bac le public qui permettrait de rentabiliser un tel lieu....un tel investissement....
A Wingles, l'effectif de l'atelier mis en place dans le cadre du PRE (Programme Réussite Educative je crois) commence à se stabiliser. Il y a sept enfants de 6 ans pour la plus jeune à 13 ans pour les plus agés.  Alors que j'avais accepté d'intégrer des enfants dans la durée j'ai demandé à Sandrine, mon relais à la Ville d'arrêter les inscriptions.  A chaque séance il me fallait recommencer à zéro avec les nouveaux arrivants ce qui n'était pas forcément facile à vivre pour ceux qui sont inscrits depuis le démarrage.
Ce soir on charge et demain on monte. Comme tous les mercredis depuis quelques temps. Demain à Maulde , après demain à  Neuville sur Escaut mais maintenant il est temps le camion attend le rangement des décors, Théâtre de marionnettes itinérant, marionnettes et objets, hommes et mains, outils et bouts de ficelle, bancs et échelles, outils rangés dans leur caisse... Ce soir on a chargé demain on monte alors, à demain....

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Alex 09/01/2008 22:46

Salut!Super site! Je crée moi-même des marionnettes et j'ai travaillé un an à la prison de la santé à Paris comme aumonier (je suis curé...) venez visiter mon site et pourquoi pas echanger nos liens?A plus Alex.