flou et vide, fatigue de début d'année avec dads et autres tableaux récapitulatifs...

Publié le par Fabrice Levy-Hadida - Cie Les Mille et Une Vies

DSCF5025.JPGLe sens déserte. Les mots portent la forme. Tableau récapitulatif après DADS, mes yeux voient trouble à force d'écran. Vieillisement,  bientôt mes os constitueront de nouvelles marionnettes. Une chanson résonne dans ma caboche, entendez la voix de Régiani et les mots de Vian "quand j'aurais du vent dans mon crâne, quand j'aurais du vert sur mes os ; peut-être qu'on croiera que je ricane mais ça s'ra une impression fausse...". Fatigue de début d'année peut-être ? Je recommence, ne bougez pas, je reviens tout de suite, ne restez pas figés face à l'écran, brisez téleviseur et autres modernes somnifères, les os craquent, les doigts cherchent la lettre du mot absent... Je suis flou et vide. 

Publié dans Autre inclassable

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article