le jeu des marionnettes humaines continue, noire vision...

Publié le par Fabrice Levy-Hadida - Cie Les Mille et Une Vies

DSCF4698.JPGPas de silence mais des phrases courtes et des mots sombres. Mots sans sens, toujours mis bout à bout en constituent un qui échappe. Le jeu des marionnettes humaine continue. Manipulateurs  tirant les ficelles sans se soucier de la douleur de l'objet ; l'objet n'est pas, l'objet ne ressent rien, l'objet ni ne souffre ni ne rit.... Condition humaine baffouée, caméras partout ; dans le  métro,  dans la rue, épiés toujours plus... Dehors déjà, bientôt dedans ; mais qui sait peut-être déjà ? Oui,  les mots insensés prennent le dessus et les pires cauchemars deviennent réalité. Gavés par les leurres démocratiques  nous avançons vers l'abbatoir têtes baissées. Epoque sombre ou vision déformante ? Je ne recommence pas. Pas encore. Pas tout à fait.

Publié dans Autre inclassable

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article