de l'atelier au bureau, pas de mot pour les marionnettes

Publié le par Fabrice Levy-Hadida Cie Les 1001 Vies Théâtre de Marionnettes Itinérant

undefinedLecteur, des mots, j'en ai pas alors, ne  m'en veux pas.... Ce blog n'est pas en pause, son auteur principal cherche ses mots. Si tu les trouves, tu ne dois pas hésiter à me les envoyer par la poste. Parce que....
Vide et silence envahissent  le quotidien. Au bureau, plongé dans les chiffres ne réussissant pas à investir l'atelier, les mots s'éloignent, les mots me quittent. Besoin de repli pour mieux voir et penser mais aussi, chaos dehors, qui entoure et fatigue... Des mots j'en ai pas ;  j'ai plus que ceux la. Des mots qui danseraient et  feraient  rire, sourire... je n'en ai pas.
Des mots qui s'absentent, pas des mots qui dansent.
Des mots qui reflètent le vide, pas de ceux qui construisent.
L'atelier c'est pareil, j'aurais du  m'y coller, après l'avoir rangé, je devrais sculpter, travailler chercher ; je n'y arrive pas. Sale-sombre période. Faut que je me relève mais autour, même lorsque le soleil brille, tout semble sombre. Ca reviendra ?  Un jour, peut-être demain les mots reviendront... D'autres  ou les mêmes qui reparaissant me font les serrer entre mes bras, mots que j'étouffe... Sombre période, j'vous le disais.

Publié dans Autre inclassable

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Minuimivie 19/02/2008 10:40

chut... les mots s'endorment, dans une sieste je vous ai lu pourtant... alors en partage vous  laisser quelques mots, sans connaître la clef pour déverouiller... Je vous pianote tendresse, Minuimivie

FLH 19/02/2008 16:22

les mots se promènent ... et jouent leur musique de maison en maison...mais où se cachent-ils ?