Théâtre et création, les marionnettes se construisent

Publié le par F. Levy-Hadida - Cie Les Mille et Une Vies

Le dernier spectacle des Grizbatroruc, Par le Théâtre de Marionnettes Moderne de Karloviestlav - Une famille de marionnettes (Titre long et provisoire) est en cours de construction. La production continue, nous attendons de nombreuses réponses de financeurs et nous devons malgré tout avancer sur la réalisation. Constituer l'équipe, donner  au projet les moyens de s'épanouir. De plus, si nous voulons tenir nos plannings, nous ne devons pas nous laisser arrêter. Dès cet été devrait sortir la première étape de cette création, et après une série d'avant-premières elle devrait occuper jardins et espaces publics de petites villes. Cette année, la Tournée d'Eté du Théâtre de Marionnettes Itinérant passera dans plus de vingt villes de La Région Nord/ Pas-de-Calais. Vous imaginez la construction ? Aujourd'hui je cours après le temps ! Les marionnettes se construisent très lentement, j'avance sur des prototype, le texte est à l'arrêt et si  M. Grizbatoruc père de cette famille déjantée commence à paraître dans sa petite forme (1M de haut) il devrait aussi être décliné à une taille avoisinant les 3M de haut... Voici son premier visage, sale tête, sale bête...
François Lestrade notre décorateur, commence de travailler sur l'espace scénographique. Pour cette création je veux que nous sortions du castelet et que nous commencions de construire de nouveaux rapports entre objet et espace public. Je cours après le temps, je vous le répète, il nous faut construire dans la proximité avec des partenaires qui ne saisissent pas toujours nos enjeux. Nous créons ce spectacle dans le cadre d'un partenariat avec l'Agglomération Artois Comm. avec laquelle nous avons commencé de travailler en 2007 autour de la création de "La Chambre (de zette)". Et si tous les jours nous avançons et solidifions nos rapports au territoire, il nous faut aussi faire entendre la spécificité de notre fonctionnement à nos partenaires institutionnels et, je vous l'avoue ici, ce n'est pas tous les jours faciles. Nous attendons la réponse de nombreux partenaires mais déjà, le comité d'expert de la DRAC a eu un avis réservé sur notre création et la conseillère (nouvellement nommée) a décidé de suivre son avis ; notre dossier d'aide à la Production Dramatique a donc été rejeté. Bien que nous payons les gens avec lesquels nous travaillons, bien que nous organisions notre travail d'actions artistiques en lien avec nos créations (et parfois avec les moyens de la DRAC), bien que nous touchions des publics éloignés des équipements culturels, bien que notre spectacle ait devant lui une vie de diffusion fort remplie le comité d'expert a un avis réservé... Mais sur quoi fonde-t-il son avis ? Quand nous avons sollicité des rencontres, ils sont restés muets... et moi je reste coi... mais j'y reviendrai plus tard.. pour l'heure il me faut retourner à d'autres tâches...

Fabrice Levy-Hadida - Cie Les Mille et une Vies - Théâtre de Marionnettes Itinérant
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jean Mal 17/04/2009 19:01

Téléphonez (de la part du petit Nicolas) à monsieur Karmitz du haut conseil à la création, je suis sûr qu'ils changeront d'avis ! Non, trêve de plaisanterie, il faut réagir !  Créez un comité d'artistes pour expertiser les institutions et le travail des DRAC ou faites un recours administratif. Sans trop d'espoir, leurs baronnies ont le bras long et il vous faudra attendre longtemps avant qu'ils laissent leurs sièges ! N'est-ce pas à la DRAC Nord/Pas-de-Calais que le Comité d'expert, en un temps pas si éloigné a mis sa démission dans la balance ? Les temps sont durs pour les artistes mais bientôt viendra le temps où les temps se durciront pour les établissements institutionnels ; alors ils viendront vous voir pour que vous les souteniez. La vengeance est un plat qui se mange froid.

Michel Jean 17/04/2009 18:47

Arrêtez de vous plaindre... pensez à ceux qui travaillent en usine...Vous chantiez j'en suis fort aise et bien dansez maintenant !

Fabrice Levy-Hadida 20/04/2009 18:47



@Michel Jean ou Jean Mal votre IP vous a dénoncée... je rêve d'un comité d'artistes dans lequel nous jugerions les experts, institutions et politiques culturelles... Confiez l'évaluation à des
artistes ? Quelle étrange idée !


Tadeuz 17/04/2009 18:43

Qu'ils crèvent les artistes et les experts !

Fabrice Levy-Hadida 20/04/2009 18:46


@Tadeuz j'en ai de la chance, tant d'esprit en un si petit endroit, vive le net...


Jean Mal 16/04/2009 22:03

étonnant ? Pas vraiment ! On voit que les DRAC sont de plus en plus en plus les outils de financement des institutions et des murs ; pour la création on repassera... D'ailleurs, si on faisait une étude sur la composition des comités d'experts peut-être s'apercevrait-on qu'ils sont majoritairement composés de représentants des institutions (scènes nationales ou conventionnées...)... Je sais que c'est plus facile à dire qu'à faire mais, ne vous laissez pas décourager par cette absence de transparence, d'éthique dans la distribution des financements publiques... Et dans les heures de doute n'oubliez pas que c'est ce qu'ils veulent : vous lasser !

Fabrice Levy-Hadida 20/04/2009 18:46


@Jean Mal : vous semblez bien connaître les limites du Théâtre public et des DRAC, n'êtes vous-pas un expert qui se cache ? Une femme de ménage qui ferait des expertises ? un DRAC (animal étrange
apparu au moyen age) ? Qui êtes vous M. Jean Mal ?