Une semaine à wingles

Publié le par Cie Les Mille et une Vies, Fabrice

Depuis mercredi, le Théâtre de marionnettes itinérant est installé à Wingles, dans le Pas-de-Calais.

Hier, jeudi 20 juillet, il n'y a pas eu de séance en Maison d'arrêt. Je ressens un double sentiment ;  bol d'air lié à l'éloignement de cet environnement clos et en même temps, un  peu de culpabilité.

Envie, de glisser quelques mots sur l'expérience que nous vivons à Wingles depuis mercredi avec  le public. Installés dans le quartier du docteur Roux nous avons demarré par deux représentations de "Les Aventures de Germain Lenain".  Si la première représentation, celle de 14h30, était presque compléte, une soixantaine de spectateurs, (du public des 7-12 ans des centres de loisirs), la seconde, celle de 16h était plus vide, seuls une quinzaine de spectateurs face à ma pome, marionnnettiste en nage, m'evertuant à les faire réagir-rire....

Avec le temps et l'expérience je commence à croire que notre époque rend les sorties familiales de plus en plus exceptionnelles. Mercredi soir nous commencions aussi un atelier. 12 inscrits que nous retrouverons tous les jours jusque dimanche pour la présentation de leur travail.

Jeudi après-midi et vendredi matin nous avons retrouvé certains des enfants (une trentaine) des centres de loisirs dans le cadre de séances de rencontres d'une durée de deux heures chacune. Leur enthousiasme est porteur. J'ai le sentiment que beaucoup d'entre eux viendront nous retrouver dimanche pour la clôture de cette semaine de présence. A la condition qu'ils réussissent à convaincre leurs parents de se déplacer.... C'est une autre histoire....

Ce matin après la deuxième séance de rencontre, un groupe d'enfants, il étaient cinq, a voulu essayer les marionnettes. Ces enfants du quartier étaient déjà là hier mais, n'ayant pas voulu franchir la porte de la salle, ils avaient assisté à la séance, installés sur le pas de la porte et à la fin de celle -ci nous avaient demandé de leur donner des "fly" de notre opération "la marionnette près d'chez vous" pour qu'ils puissent les distribuer au voisinage. Lorsque tout à l'heure ils nous ont quitté, nous leur avons proposé de réfléchir à des scènes qu'ils pourraient jouer avec nos marionnettes dans notre "open castelet" qui sera monté sur la place du docteur roux, juste en face de chez eux dimanche 23 juillet. Lorsqu'ils nous ont quitté, des sourires illuminaient leurs visages et s'éloignant, dans la rue, ils nous faisaient des au revoir avec leurs mains....

Commenter cet article