Les hommes ont commencé à improviser

Publié le par Cie Les Mille et Une Vies, Fabrice

 Jeudi 27 juillet matin, nous avons continuer de travailler  sur les marionnettes. Les Objets semblent trouver leur formes définitives. Couleurs, coutures, elles sont impressionantes.

L'après-midi, alors que je pensais proposer au goupe de travailler à la table, de manière simple, des improvisations manipulées ont démarré.

Depuis quelques séances, je suis impressionné de la vie qui se dégage de cet atelier ; cette impression de liberté ; cet oubli de la prison dans la prison.

En ce qui concerne le nombre de participants à cet atelier, le nombre d'inscrits a évoluée. En effet, depuis la première séance, certains des inscrits ont accepté d'être classé en atelier ou au travail, ce qui leur permet d'avoir de modeste revenu, d'autres semblent avoir découvert que notre proposition ne leur convenait pas, donc se sont retirés. Pour ceux qui restent, certains ont eu la proposition d'intégrer travail, formation ou ateliers rémunérés et malgré mes conseils d'aller vers ce qui leur amenait plus de confort, ils ont décidé de continuer "l'éxploration marionnettique"

Le groupe de participants me semble aujourd'hui soudé, suffisemment soudé pour qu'on puisse y intégrer deux personnes complémentaires... Mardi donc, nous serons 8 à nouveau avec l'accord du groupe.

Sur la photo ci dessus, la marionnette arrière c'est N. qui l'a réalisée, il en est fier, j'en suis fier et, je veux ici dire à ses proches qu'il faut le croire; il a réalisé une marionnette et je trouve qu'il s'en est plutôt bien tiré....

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article