Hier à Wingles, demain à Sequedin

Publié le par Cie Les Mille et Une Vies, Fabrice

Hier, nous étions à Wingles, le castelet monté sur la place centrale prenait le vent, comme cela commence à devenir une habitude. Dans le cadre de ces fêtes de quartier, donner le spectacle est toujours difficile avec un public qui a peu l'habitude mais au final cela reste toujours très juste et émouvant. Des enfants, des familles que nous avions rencontrées au cours de la semaine de présence dans le quartier du Docteur Roux étaient là pour nous retrouver....

Puis le public réagit, se prend au jeu, vit l'histoire que content les marionnettes. Pour le marionettiste que je suis devenu avec le temps et les années, c'est un moment souvent éprouvant mais tellement juste....

Sur la route venant à Wingles, j'ai volé une photo de la Maison d'arrêt de Loos, je n'arrive pas à ne pas penser à ces interventions si fortes en Maison d'arrêt.... La voilà, la porte bleue, que je ne voyais pas avant, si impressionante, si...Avant que je n'intervienne à la  Maison d'Arrêt, je ne la remarquais pas ;  je fréquentais les mêmes chemins, les mêmes routes et pourtant, je ne la voyais pas, je ne voulais pas la voir si près....e Les voilà ces murs rouges, derrière lesquels tant de vie, tant de peur, tant d'émotion....

Et pour finir le message du jour, une des marionnettes construite par S. au cours de l'atelier.... plus je les regarde, plus je les trouve belles....

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article