Première intervention pour dorothée

Publié le par Cie Les Mille et Une Vies, Dorothée

 

Jeudi 03 août, j'accompagnais Fabrice à la Maison d'Arrêt de Loos...  Première intervention dans le cadre de l'exploration marionnettique ... On espère qu'une présence féminine ne pertubera pas trop les participants... On commence, on discute, on fume quelques cigarettes, je les félicite pour leurs marionnettes que je trouve certes obscures mais très belles et on se met au travail... Les voix ont d'abord un peu de mal à sortir et puis petit à petit elles deviennent plus claires, plus posées alors on passe à l'étape suivante : la transformation vocale. Trouver une voix spécifique à chaque personnage, exercice qui leur semble impossible et pourtant la majorité y parviendra... Je crois qu'ils se surprennent eux-même depuis le début de cette exploration... Ils abordent enfin la manipulation en  integrant au travail leurs découvertes vocales : de belles surprises, de belles réussites... Je suis stupéfaite par la manipulation de A. Je suis amusée par la voix que S propose pour un personnage féminin apparaissant dans l'improvisation. Je suis touchée par le plaisir qu'ils prennent visiblement tous à découvrir cet art

Au delà du travail,  ce qui me frappe le plus c'est la solitude qui émane de chacun d'eux... Ils parlent beaucoup de leurs familles, le théâtre de marionnettes leur fait évidemment penser à leurs enfants...  En fin de matinée, un violent sentiment d'injustice m'envahit, me sert la gorge, a-t-on le droit de priver un enfant de son père alors que la faucheuse s'en chargera bien assez tôt, peut-être trop tôt même parfois ? Peut-on enterrer vivant un être humain sous prétexte qu'il a commis une faute que nous pourrions tous commettre ? Car c'est bien de ça dont il s'agit ici... Il y a ceux qui ont la chance de ne pas croiser la justice sur leur chemin et ceux qui n'ont pas cette chance... Et puis dehors il y a les familles, des femmes se retrouvant seules pour élever leurs enfants, des enfants face à l'absence, face à l'incompréhension... Je m'égare et m'éloigne du sujet marionnettique, certes, mais voilà c'est aussi cela que cette expérience éveille en moi...

Commenter cet article