Les Marionnettes se laissent filmer. Cie Les Mille et une Vies.

Publié le par Fabrice Levy-Hadida

Je pourrais commencer comme Dorothée : Hier à mon grand soulagement... et puis ensuite continuer : je n'ai  pas, comme je le cauchemardais, eu de problème pour arriver en détention avec le matériel de prise de vue.

Le surveillant "Ainsi font font font les petites..." continue de pousser sa chansonette, peu importe...

Ils sont maintenant moins nombreux dans la salle. En effet, N a bénéficié d'un aménagement de peine, la semaine dernière, et hier, mardi, c'était le tour de G.

A deux semaine de la fin, à cinq séances de la clôture de cette action à la Maison d'Arrêt de Loos, essayer d'intégrer de nouveaux participants, me semble délicat, et au groupe aussi. Alors, nous finirons en petit groupe, les 5 restants devront assumer...

Hier, S. a bénéficié d'une permission, ils étaient donc seulement cinq.

Nous avons consacré la journée a filmer de courtes séquences, qui serviront de modèles.

Autour de la caméra, tous se bousculent et, après chaque séquence regardent le rendu en s'extasiant ; ils rêvent, ils apprécient la qualité de notre travail...

Encore une fois, loin les barreaux, loin la détention, dans les têtes, sur les visages s'affiche le sourire de la liberté pendant un instant retrouvée.

Nous tournons chaque essai en deux fois. Cinq personnages-marionnettes seront testés et filmés ; dix courts monologues aux mains agiles sur l'attente ; nous filmons aussi l'ombre de leur visage, projetée sur un drap blanc ; ils deviennent acteurs, ils deviennent metteurs en scènes, et regardant leurs vies avec distance, grandissent.

Entre les prises nous avons des discussions, sur mon intervention en prison et le système. Ils me remercient de ma présence et comprennent mes doutes actuels. C'est étrange, ils sont en train de me rassurer, eux enfermés, travaillés au corps par la vie, ils essaient de me soutenir... Cela me touche profondément....

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article