C'est le silence qui prend le dessus

Publié le par Fabrice Levy-Hadida

Je n'y crois pas, je n'en ris plus. C'est le silence qui prend le dessus. J'écoute les mots des autres et je vois ma distance se construire, grandir, je lis les mots des autres et je ne m'étonne plus...

Je vois les contradictions grandir. Je suis un homme qui vieillit ? Je retrouve les mots de l'Ecclesiaste, pas comme lorsqu'à 20 ans je les faisais dire par mes premières poupées, mais dedans comme un presque vieux Job qui aujourd'hui considére avec effroi le monde qui l'entoure. Tout près cela ne va pas et en déplaçant le regard sur le lointain l'esprit ne peut se rassurer.

Le monde avance. Mal. Le monde avance mal. J'avance mal avec le monde, je suis le monde, je n'avance plus, je suis silence. Et puis les mots reviennent ? Et puis ? Cela ne serait que temps ? Que temps qui passe ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article