des bras j'en ai.. le faire m'appartient...

Publié le par Fabrice Levy-Hadida

Oublier le centre, s'éloigner de sa contrainte, de la contrainte du centre tout en restant conscient de son existence ; oublier le centre parce que c'est dans la périphérie, ou plus exactement dans un ensemble comprenant le plus près et le plus loin que ça se passe ;  oublier le centre. 
Il ne s'agit peut-être pas d'oublier le centre mais de l'aborder différement : penser et être près, dire vaste, dire au loin, crier au monde, dire au plus près, le faire du plus près, toujours de plus près.
Il faut oublier en se souvenant, il faudrait oublier, il faudrait toujours se souvenir pour mieux oublier. Je ne regarde pas le monde, je suis le monde.
Les bras, je n'en ai plus ; à force de constater mon impuissance face au monde, les bras ils voudraient me faire croire, j
e voudrais me faire croire quE je n'en ai pas,  je n'y crois pas...
Les bras j'en ai, la voix, ma voix, elle est là et ma capacité de faire aussi. Je ne dois pas oublier, ne pas me laisser envahir, la lassitude, cette lassitude n'est pas la mienne. Cette lassitude est à moi...
Ma force c'est de ne pas m'adresser au monde mais à cette partie du monde dans laquelle j'évolue et que je peux encore transformer, faire évoluer, penser changer ; cette partie du monde est reliée au monde et ainsi, le monde évolue, "qu'ils" le veuille ou non, que je le veuille ou non.
Plus je m'éloigne, plus je pense vaste,  moins je suis efficace et c'est ainsi qu'ils voudraient que nous soyons, que je voudrais être, clowns, et autres  bouffons d'un pouvoir  toujours plus inaccessible ; je peux changer ma vie et cela importe ; je peux faire et cela importe ; je peux éteindre le televiseur et cela importe, je peux moins consommer et cela importe...
Tu le peux, fais le, n'hésites pas ! Tu crois que ça ne sert à rien ? c'est ce qu'on te dit, et n'oublies pas que lorsque tu as personnalisé l'impersonnel, ce monde est autant le tien que le leur...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article