2007 sera une année active....

Publié le par Fabrice Levy-Hadida

En ce moment, nous, La Cie Les Mille et une Vies, Fabrice et Dorothée préparons 2007 en particulier et plus généralement l'avenir 2008? 2009 et 2010... Cet avenir s'annonce laborieux (dans le bon sens du terme). Comme je l'ai écrit sur  certains articles précédents,  notre éloignement de Lille se confirme pour que nous nous consacrions au développement territorial que nous avons esquissé en 2006.
En 2007 nous travaillerons donc avec des communes et agglomérations. Dans le Nord, un partenariat est en train de se mettre en place avec La Porte du Hainaut . Ce partenariat se construit autour de la diffusion de nos spectacles (Les Aventures de Germain Lenain été 2007 et La chambre (de Zette) novembre/décembre 2007) et la mise en pace d'actions de sensibilisation ambitieuses.
Comme dans le Nord, dans le Pas de Calais nous travaillerons avec la commune de Wingles (un peu plus de 8 000 habitants) et l'agglomération Artois Comm. . Cette dernière, en plus d'un volet diffusion et actions de sensibilisation devient le coproducteur principal de La chambre (de Zette).
Bien entendu, avec l'ensemble de ces partenaires, nous imaginons 2007 comme le début d'une aventure...
Il s'agit maintenant pour nous de passer à la vitesse supérieure et dès  février, imaginant notre développement économique comme source d'emplois durables, nous compléterons  notre équipe en créant 2 postes 3/4 temps. Pour la petite histoire, deux postes, dont j'avais créé les profils en octobre 2005 et qui auraient du être pourvus en février 2006 mais, le retrait de la Ville de Lille de la liste de nos soutiens nous a fait remettre notre développement à plus tard.
Dans un entreprise culturelle, en terme d'emploi, il n'est pas de rigueur de miser sur la permanence c'est pourtant le choix que nous avons fait et  cela s'avère malgrè les difficultés et la masse de travail, un bonheur quotidien... Souvent, on nous regarde avec des yeux pleins de questions, mais, dans ce choix ce n'est pas l'interrogation de l'autre qui importe, ni l'effet d'annonce ni encore... mais bien plutôt de développer une entreprise juste avec/pour son environnement  et dont les salariés, les hommes qui la composent ne sont pas des matériau jetables ou remplaçables à l'infini... Se contenter des CDD et autres contrats d'usage serait certainement plus facile et habituel (peut-être économiquement plus rentable mais cela n'est pas sur ou, alors il faudrait remettre en question l'ensemble des choix que nous avons fait en terme de forme et de publics qui ne sont pas, eux non plus les plus rentables..) mais, je sais que l'entreprise culturelle de proximité que nous construisons ne peut se développer dans cette facilité. C'est dans la permanence que notre action culturelle a tout son sens...C'est dans la permanence que nous pouvons développer un laboratoire de recherche et travaillant au plus près des publics que nous pouvons faire exister nos actions et par elles être un des acteurs  d'une plus grande "démocratie culturelle"...
Pour nos postes, le mien et celui de Dorothée, dans la permanence c'est aussi la polyvalence que nous avions choisi parce qu'en tant qu'artistes, nous ne voulons pas nous séparer de la réalité de la mise en vie de nos oeuvres... Pour les postes à pourvoir en février prochain, nous commencerons à les spécialiser (Administratifs et technique) pour que nous puissions nous (Dorothée et moi-même) séparer d'une partie des taches que nous assumons aujourd'hui mais dont demain, nous ne pourrons plus nous occuper ...
2007 sera donc un vaste chantier qui verra l'épanouissement de notre Théâtre de marionnettes itinérant et des Mille et une vies qui le composent..
 

Commenter cet article