Les Hors-champs de l'Art

Publié le par Fabrice Levy-Hadida

Plongé dans "Surveiller et punir " de Michel Foucault, j'ai reçu de Cassandre et n'ai pas encore eu le temps de le lire mais, ici et là parcouru le livre, LES HORS-CHAMPS DE L'ART me paraît...

alors un peu de publicité...


Hors-champs de l’art

(Abris, chantiers et asiles de l'art)
Actes, contributions et reportages autour du cycle « l’Art en difficultés »

Collection Horschamp - 280 pages

Prix en librairie : 20 euros
2000 exemplaires Coédition Noÿs

En décembre 2005, Cassandre/Horschamp organisait au Couvent des Récollets six jours exceptionnels d’exploration intitulés « L’art en difficultés », croisant temps artistiques, expositions, débats et projections. Cette semaine très dense a permis d’explorer par le débat et la découverte ce qui se fait de plus sérieux dans le domaine de l’intervention artistique dans les lieux de relégation de notre société, particulièrement l’univers psychiatrique mais aussi celui des lieux d’accueil des « sans domicile fixe » et le monde carcéral.

Ces rencontres ont été organisées en collaboration avec Bruno Boussagol, fondateur de la compagnie Brut de béton productions, qui intervient auprès d’enfants et d’adolescents autistes et psychotiques, Alain-Pierre Peyraud, psychiatre, et Madeleine Abassade, chargée de l’action culturelle à l’Institut Marcel-Rivière.

L’équipe de Cassandre/Horschamp propose une publication, outil précieux à l’usage des artistes et des acteurs sociaux, des soignants, des éducateurs, ainsi que des étudiants et des chercheurs travaillant dans ces champs. Il s’agit, en s’appuyant sur la substantifique moelle de ces rencontres, de publier un ouvrage de référence où figurent des réflexions de fond sur ces sujets, ainsi que plusieurs reportages effectués spécialement pour l’occasion par nos journalistes sur les équipes qui effectuent ce passionnant travail de passage entre les univers de l’art et les lieux que nous nommons de la « difficulté ».


LES HORS-CHAMPS DE L'ART

Réflexions, reportages et actes des rencontres alterneront dans cet ouvrage, afin de ne pas séparer la réflexion théorique des expériences pratiques et leur confrontation.

-  AGORA

Textes de réflexion écrits pour l’occasion. Les intervenants de la semaine « L’art en difficultés » apportent leur témoignage et leur réflexion sur une facette de la problématique : l’approche historique de l’intervention artistique en psychiatrie, le rapport entre les approches artistique et thérapeutique, la place de l’artiste dans une institution comme l’Hôpital ou la Prison, les modes de relations créés par l’art auprès de populations en difficulté.

Avec notamment les paroles de : Armand Gatti (La Parole errante) ; Jean Oury (fondateur de la clinique de La Borde) ; Marie Bonnafé (psychiatre-psychanalyse) ; Daniel Terrolle (anthropologue) ; Alain Vasseur (Directeur du Festival Itinéraires singuliers à Dijon) ; Jean-Pierre Chrétien-Goni (metteur en scène) ; Madeleine Abassade (chargée de l’action culturelle à l’Institut Marcel-Rivière) ; Bruno Boussagol (metteur en scène fondateur de Aujourd’hui ça s’appelle pas à l’Hôpital Ste-Marie du Puy-en-Velay) ; Bernadette Chevillion (coordinatrice de la Société d’Etudes et de Recherches).

-  DÉBAT

Transcriptions des actes des trois cycles.

Loin d’un colloque classique, ces débats ont veillé à entretenir la vivacité des échanges et à privilégier la prise de parole de la salle, au cours de journées auxquelles assistaient nombre de personnes directement impliquées par les sujets traités (notamment des patients de l’Institut Marcel-Rivière et de l’Hopital de Maison-Blanche). L’objet de cette partie « actes » sera non de synthétiser les débats, mais d’en extraire les temps les plus significatifs.

-  EXPLORATION

Reportages illustrés sur des équipes, des artistes et des lieux spécialisés : le Centre d’Accueil en Soins Hospitalier de Nanterre, l’Institut Marcel-Rivière, le 3bis F d’Aix-en-Provence, le festival Art et déchirure, le festival Itinéraires singuliers, Aujourd’hui ça s’appelle pas, la Compagnie L’Oiseau mouche, l’Atelier du non-faire, la Ferme du Vinatier, etc.

Iconographie par Olivier Perrot, photographe plasticien, Jean-Christophe Bardot, photographe intervenant à l’Institut Marcel Rivière et à Sluban Klavdij, photographe spécialisé du milieu carcéral en France et à l’étranger.

Une bibliographie et un « annuaire » compléteront l’ouvrage et en feront un véritable outil de travail pour tous ceux qui travaillent sur ces questions.

Publié dans Autre inclassable

Commenter cet article