la chambre (de Zette)

Publié le par Fabrice Levy-Hadida

Fin mars je dois avoir fini d'écrire les mots de travail de La chambre (de Zette). Ensuite, avec François Lestrade on entrera en "lectures communes" qui permettront de commencer d'imaginer les aménagements du castelet et les évolutions scénogaphiques du spectacle....
C'est étrange, face à ce texte, à tous mes textes, l'absence de distance m'habite. mes mots, Je les lis négativement, mon égo les juge. Comme lorsque j'écoute ma voix enregistrée, comme lorsque je regarde mes images...
Ensuite, j'arrive à faire silence intérieur. Je rature ici et là les mots, je rie de certains des effets, je m'interroge sur d'autres qui m'amène à biffer ou transformer... le vide prend le dessus, le vide et la solitude. Mais ici, je veux que le texte, une fois le dernier mot posé, ne soit pas fini. Qu'il accepte de subir les assauts des  temps de travail qui vont suivre, avec François dans la recherche scénographique, avec Dorothée en répétition. Je veux qu'au fil de ces temps le texte accepte le changement, que le mot dit par une image s'efface et que dans la page, la rature se transforme en didascalie..
Fin mars arrive, fin d'une première étape, suivront les lectures diverses puis la résidence de création commencera, à Marles-les-Mines avec le soutien d'Artois Comm.. Après Seul(s), créé dans des conditions chaotiques entre 2003 et 2005, La chambre (de Zette) sera donc la troisième création de La Cie Les Mille et une Vies. Alors que cette compagnie fétera ces 10 ans en 2008, ce sera la première fois que nous créérons dans des conditions aussi juste et cela grâce au soutien d'Artois Comm..

Commenter cet article