création à Marles-les-Mines, marionnette en construction...

Publié le par Fabrice Levy-Hadida


Presque deux semaines que nous sommes installés à Marles-les-Mines,  ville  verte, plus verte que ce que j'en avais vu jusque là. Des fermes et espaces verts, étang et autres plans d'eau agrémentent le paysage. Mais ce paysage, je n'en profite que peu ; de la voiture, au moment de l'arrivée puis du départ mais entre ces deux moments, plus ou très peu.... Nous sommes là pour travailler, enfermés dans une salle, penchés sur la création de La chambre (de Zette). Nous sommes installés dans une salle, isolés de la ville, dans une petite commune rurale d'environ 6000 habitants. Après le quartier de Lille-sud, après l'emprise de la ville et de l'urbain, les bruits de voitures et de ville, les cris, les disputes, les rires d'hommes et de jeunes, les enfants dans la rue de l'arbrisseau, après les descentes policières, le chant des oiseaux et de la nature est plutôt déstabilisant.
Presque deux semaines que nous sommes installés à Marles-les-Mines, travaillant  à la création, le temps passé sur la route, les constructions d'objet et pas de mot ici. L'idée du silence pour tout compte rendu ne me convenant pas, je vais tordre quelques secondes et poser les mots, quelques mots. Profiter de samedi et dimanche connecté pour rattraper le retard, tenter d'ouvrir une lucarne, puis la refermer jusqu'au prochain rendez-vous. Mais ce n'est pas encore le moment, il s'agit pour l'instant de l'ouvrir, la lucarne... je ne l'ouvre pas, je l'ouvrirai demain...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article