communiqué 9-2-12 marionnettes germain, zette, gulliver et grizbatoruc

Publié le par Cie Les Mille et Une Vies

 

Gulliver-Lilliputh--detail009.jpg

Madame, Monsieur,

Nous, Marionnettes objets et bouts de ficelles de la Cie les Mille et une Vies décidons ce jour de râler contre les auteurs troubles du bulbe qui ne nous donnent pas la parole. Silence, silences ! Ce n'est pas que les auteurs se terrent à cause du froid, bien que les voyant se frotter les mimines avec leur air frigorifié-congelé, ils ont l'air non seulement stupide mais aussi, et pour ne rien vous cacher, aussi démunis que des nouveaux nés face à la main géante qui leur claque la fesse pour les faire respirer... Si ce n'est à cause du froid, c'est, d'après ce nous en comprenons, nous marionnettes et objets, c’est  qu'ils sont happés par leur quotidien et ne savent où donner de la pensée. Pour cette simple raison, ils décident de nous ignorer et se taire en ces lieux sans nous consulter.

Mais c’est bien mal nous connaître  que de penser que nous nous laisserons faire !

Madame Monsieur, réunis en comité de vigilance, nous,

Germain Lenain, Zette, Gulliver en gestation et autre Vladimir Grizbatoruc

décidons aujourd'hui de prendre la parole pour rompre la monotonie qui règne en ces lieux web2.0.

décidons que si les auteurs choisissent se terrer, et par la même occasion ferment notre clapet, ils n'ont pas à nous en faire subir les conséquences silencieuses.

Pour les raisons susdites,

Madame, Monsieur,

nous, Germain Lenain, Zette, Gulliver en gestation et autre Vladimir Grizbatoruc

décidons, ce jour de dire malgré leur silence et vous prions

Madame, Monsieur, de nous excuser pour cette absence contraire à notre volonté.

Madame, Monsieur, à compter de ce jour, nous, Marionnettes reprendrons le fil discursif et déroulerons les histoires que nos créateurs veulent occulter !

Sur les humains nous taperons

parce que foi de marionnettes,

nôtre rôle est de vous rappeler ce qui se cache en vos sales contrées intérieures.

Mais avant de finir notre communiqué du jour, nous, Germain Lenain, Zette, Gulliver en Gestation et autre Vladimir Grizbatoruc

voulions ici, ajouter

que ceux qui sans âme et sans foi,

que ceux qui disent nous aimer et qui dans notre dos nous poignardent,

que celle qui chante alors qu’elle une voix à coucher dehors (glagla, elle se reconnaîtra)

à ceux la nous disons,

retournez dans vos trous vermines,

l'objet s'y recolle et vous dit

ayez peur du reflet qu'il vous renvoie,

en statue de sel vous pourriez terminer.

Communiqué du 9 février 2012 en temps de glace pour le salut des marionnettes

Germain Lenain, Zette, Gulliver en Gestation et autre Vladimir Grizbatoruc

 (pour les levy, les hadida, les saint et les maxent)

Nous reviendrons le 13 tradéridéra, nous reviendrons le 13 et gare à toi...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article