un coup de gueule par Daru-Thémpô

Publié le par Cie Les Mille et Une Vies

lesmains.jpgNous avons reçu il y a quelques jours un courrier de la Cie Daru –Thémpô -  Pôle de la marionnette en Essonne.

Pour nous qui ne somme pas adhérent à Themaa ; nous avons adhéré en 2007 (je crois) mais n'avons pas renouvelé quand nous avons un peu mieux cerné la structure...

Pour nous qui n'avons ni joué ni essayé de jouer au Festival de Charleville-Mézieres, nous voulions néanmoins donner echo à ce coup de gueule car il nous semble soulever des problèmes symptomatiques d'une époque et qui sont peut-être à la source des maux que nous rencontrons... 

Dans ce courrier  coup de gueule Christian Chabaud interroge Themaa sur sa légitimité à mettre en oeuvre un questionnaire qui concerne de nombreuses équipes sans même les avoir interrogé au préalable ; je retrouve dans les mots de Daru  les problématiques que nous rencontrons depuis plusieurs années ! Des structures intermédiaires se disant représentatives instrumentalisent les actions que les équipes de production/de création mènent et en font des outils au service de projets dont elles –les équipes- se trouvent  de fait de plus en plus déconnectées.

Le militantisme actif et desinterressé dont parle Daru est à notre époque révolu. En effet, chacun criant et courant pour sa propre défense, l’engagement désintéressé semble ne plus être de mise.C’est dans cette époque là que nous devons évoluer et c’est contre ce système que s’élève le coup de gueule de Daru. On peut en dire beaucoup mais il a le mérite de poser certaines des bonnes questions que devraient se poser les acteurs du secteur…

Je vous laisse découvrir les mots de DARU   Germain Lenain- FLH

Madame, Monsieur, Cher(e) collègue marionnettiste, 

Nous recevons comme un certain nombre d'entre vous un questionnaire de  Themaa sur notre participation au dernier Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes de Charleville-Mézières.  Ce questionnaire pose un certain nombre de questions sur la participation économique des compagnies au Festival.

 À notre sens, la question de fond qui est posée est celle de la légitimité-même del'Association Nationale des Théâtres de Marionnettes et Arts Associés à effectuer ce genre de démarches  pseudo- institutionnelles. Les membres dirigeants de Themaa sont de simples marionnettistes professionnels élus par leur l'Assemblée Générale. Il ne rentre à aucun moment dans leur fonction ni leurs prérogatives (dont ils n'ont pas la compétence) d'enquêter sur le fonctionnement administratif, économique et juridique d'une autre association, fut- elle organisatrice d'un festival mondial. Il est vrai que si, entant que compagnie professionnelle (pôle de la marionnette départemental de diffusion et lieu d'accueil, de coproduction et de résidence de la jeune création)  Daru-Thémpô n'est plus adhérent de Themaa, c'est pour ne plus adhérer du tout aux nouvelles orientations que cette association dite " fédérative "  prend.

 Après 34 années de militantisme bénévole actif pour la profession (après l'UNIMA et le CNM), la démonstration de notre engagement pour la défense et l'illustration des Arts de la Marionnette n'est plus à faire. Nous préférons - et de loin - revendiquer à ce jour l'accueil de 95 compagnies, 186 spectacles et 630 représentations en treize ans sur le territoire qui nous a été confié par les collectivités territoriales et le ministère de la culture, que de participer à une démarche   pseudo- férérative, qui ne sert qu'à masquer l'état d'esprit absolutiste de certains marionnettistes, porteurs d'un art de la marionnette unique, le leur,  dont ils rêvent d'être les seuls thuriféraires.

 Nous sommes très dubitatifs - et tristes - de cette évolution qui ne semble servir effectivement qu'un nombre très restreint des adhérents de Themaa.  Si certains d'entre vous partagent ce constat, merci de faire circuler ce mail auprès des compagnies et partenaires de votre connaissance.  Cela dit, nous restons ouverts à toute forme de débat sur le sens d'un militantisme actif pour un art vivant, original, ouvert et populaire.

 Quand aurons lieu de nouvelles Assises Nationales de la Marionnette ?

 Bien marionnettiquement,
 pour l'équipe de Daru-Thémpô et ses partenaires,
 Christian Chabaud -  directeur artistique
 Daru-Thémpô- Pôle-Marionnette-Essonne
 Le Manipularium
 18 rue Saint-Arnoult
 91340 Ollainville



Publié dans Point de vue

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article